Contre les frelons asiatiques

Le frelon asiatique est une grande menace sur la survie de nos abeilles.
Suivez ce simple conseil qui ne coûte rien qu’un peu de temps.
Participer à l’éradication de cet insecte prédateur ne sera que meilleur pour nos ruches donc pour nos arbres fruitiers, nos légumes et en particulier les tomates. Le frelon asiatique1 1 1En étudiant le cycle de vie du frelon asiatique,on s'aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre le fléau.

En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver, l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent, seulement les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs etc…

Elles n’en sortent que courant février et recommencent à s'alimenter.

C'est à ce moment que nous pouvons agir.Le frelon asiatique1 1 3

En disposant dans nos jardins et en ville sur nos balcons des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids.

1 reine = 2 000 à 3 000 individus…

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastiques d'eau minérale,

de percer trois trous, puis de verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange composé de 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc (pour repousser les abeilles)  et de 1/3 de sirop de cassis.

Vous laissez en place ces pièges de la mi-février à fin avril.

cette période passée, vous risquez de capturer de nombreuses espèces autochtones (frelons jaunes, guêpes, etc ...) Il faut donc mieux retirer vos pièges.

Changez la mixture de temps en temps et surtout brûlez les occupants car ils ne sont pas toujours morts, sortis du piège, ils peuvent se réveiller et repartir.

Le cycle du frelon

frelon-asiatique.jpg

 

 

 

 

 frelon-pieges.jpg

Phase N°1
 
Piégeage des fondatrices de l’année dernière
Les fondatrices sortent de leur refuge d’hiver, elles s’alimentent et chacune d’elles recherchent un endroit pour construire un nid
 
frelon-nid.jpg
  
  
Phase N° 2
Recherche de nids primaires
Le jeune nid est au départ sphérique avec une ouverture unique en dessous.
La reine bâtit les premières cellules et pond des oeufs qui donneront tous des ouvrières
 
 
 
 
frelon-nid-1.jpgPhase N° 3
Recherche de nids secondaires
La colonie se développe et le nid augmente de volume. Le nid est composé de bois pourris. La reine ne sort plus et se consacre à la ponte. Les ouvrières bâtissent et rapportent des proies pour nourrir le couvain et des substances sucrées pour les adultes restés au nid.
 
 
 
 
frelon-femelle.jpgPhase N° 4
La chasse aux fondatrices de l’année
Les sexués émergent du nid et s’envolent pour s’accoupler. Le nid est le plus souvent en haut d’un arbre, dans un buisson, sous les charpentes, rebords de toits, vérandas et même au sol.
Les mâles et les ouvrières ne passent pas l’hiver et seules les futures reines survivent et cherchent un abri pour l’hiver.  Le nid d’hiver est abandonné.
 
 
 
 

39 votes. Moyenne 3.33 sur 5.