Tanaisie

12.jpgLa tanaisie est une vivace pouvant atteindre un mètre de haut. Elle pousse un peu partout en France et elle trouve sa place dans nos jardins ou aux potagers avec les autres herbes pour la cuisine.

La Tanaisie est originaire d’Europe et elle s’adapte à tous les climats. Elle est rustique et très facile d’entretien. Vous pourrez diviser le pied tous les 4 ans environ pour le fortifier, c’est le seul entretien. Elle préfère des sols argileux et riche en humus et elle affectionne l’humidité à ses pieds. Pour ce qui est du soleil, elle l’adore ; vous l’implanterez plutôt en bordure et en fond de massif afin qu’elle ne fasse pas d’ombre à ses voisines…Vous pouvez la planter toute l’année. La motte initiale s’étend par stolon. Elle est formée de tiges garnies de feuilles subdivisées et les sommités fleuries sont jaunes, sans pétales et disposées en corymbes. Ces feuilles sont profondément découpées et dentées. Ces fruits s’appellent des akènes et le semis spontané fonctionne parfaitement.

La tanaisie peut devenir très envahissante, aussi peut-elle se cultiver  en pot. Ses racines rampantes se développent et forment un réseau.

 Son nom  provient du grec « tanaos » qui signifie « grand âge » car la plante tient dressée longtemps.

  Elle était cultivée au Moyen-Age dans les monastères tant son odeur est efficace pour éloigner les parasites mais aussi pour protéger la viande des mouches et autres parasites. Elle est répulsive également contre les poux, les tiques et les puces, vous pouvez la mélanger à la litière du poulailler et des animaux domestiques. Elle attire certains insectes  qui peuvent la butiner : guêpes prédatrices, coccinelles, chrysopes, syrphes…

 Elle se consomme en condiment en prélevant quelques morceaux de feuilles que l'on utilise pour relever certains plats comme l'omelette. Elle est également utilisée pour ses propriétés vermifuges mais attention à ne pas en consommer de trop, car elle est toxique à forte dose.

 La tanaisie à également la particularité de tenir éloigner certains insectes comme les fourmis, les doryphores ou les vers gris. Il est donc intéressant de l'installer en bonne association avec d'autres plantes.

11.jpg

 Purin de tanaisie

 Faites macérez 300 g de feuilles, de tiges et de fleurs de tanaisie dans 10 litres d'eau pendant environ 5 jours. Ainsi vous pourvez l'utiliser en pulvérisation contre la rouille, l'oïdium et aussi contre les parasites comme les aleurodes et les pucerons


 

 

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.