Ortie commune ou la grande ortie

ortie-commune-05.jpgLa grande ortie  appelée ortie dioïque ou ortie commune, est une ortie d'origine eurasiatique qui est aujourd'hui présente dans le monde entier. C'est une plante herbacée, vivace du genre Urtica. Détestée en raison des brûlures qu'elle provoque, cette mal-aimée n'est pourtant pas dénuée d'intérêts.

C'est une plante vivace herbacée de 60 à 150 cm de hauteur, formant des colonies grâce à ses longs rhizomes. Tous ses organes sont recouverts de deux types de poils : de longs poils urticants et de petits poils souples. Ses tiges sont dressées et non ramifiées.

 Les feuilles vert foncé, opposées, ovales à lancéolées, sont en général deux fois plus longues que larges. Elles sont bordées de dents triangulaires. .

 Les fleurs sont unisexuées, minuscules et réunies en grappes, mâles et femelles sur des pieds différents .  

Originaire d’Eurasie, elle s’est répandue dans presque toutes les régions tempérées du monde.  La grande ortie est très commune partout en France.  Elle affectionne les friches, les prairies, les décombres et les abords des habitations.

 C'est une plante des sols basiques, riches en azote, phosphore et potassium. Elle signale un excès de matières organiques ou une pollution des sols par les oxydes ferriques. Mais on ne la trouve généralement pas dans les cultures car elle ne supporte pas le travail du sol .

L'ortie est un véritable foyer pour la « faune utile », notamment de nombreuses espèces de papillons et de coléoptères et de punaises.

ortie-commune-01.jpgLes jeunes feuilles peuvent être mangées crues (hachées en salade) ou en légumes, dans des gratins, des quiches ou dans la potée aux orties ou en soupe, mais elles sont surtout consommées cuites comme les épinards. Autrefois considérée comme un « plat de pauvre », l'ortie était dans la plupart des recettes associée aux pommes de terre. Une fois sèche, hachée ou cuite, l’ortie perd son pouvoir urticant

La partie aérienne d'ortie est très riche en vitamines, surtout du groupe B ( B2,B5, acide folique... ), en minéraux ( fer, silice, magnésium ), en oligo-éléments ( cuivre, zinc ... ), en acides aminés essentiels et en protéines. Sa richesse en silice lui confère des vertues reminéralisantes.

 L'ortie possède de nombreuses propriétés :  reminéralisant, diurétique, dépuratif, anti-rhumatismal, anti-goutteux, favorise l'élimination de l'acide urique. L’'ortie est utilisée également en cas de chute de cheveux et d'ongles cassants grâce à sa forte teneur en silice et vitamines.

En agriculture le purin d’ortie, obtenu par macération des feuilles hachées dans de l’eau, est utilisé en lutte biologique pour tuer ou repousser les insectes et comme fertilisant. Riche en azote, fer, potasse et oligo-éléments, le purin d'ortie constitue un bon fortifiant pour les plantes et stimule la croissance et la résistance naturelle contre les ennemis et les maladies. Il est utilisé en jardinage biologique pour renforcer l'immunité des végétaux et éviter les traitements et les pesticides. C'est aussi un excellent accélérateur de compost.

ortie-commune-02.jpg

 


 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.