Estragon

 

estragon-2.jpg

Originaire de Russie, cette plante condimentaire doit son nom au latin "dracunculus" qui signifie petit dragon. Une croyance populaire voulait en effet qu'il soit la panacée contre les morsures de serpent. Il fut introduit en Europe au Moyen Âge.

L'estragon fait partie des "fines herbes" avec la ciboulette, le persil et le cerfeuil et il peut se trouver dans les "herbes de Provence" comme le thym, le romarin, l'origan, la marjolaine et la sarriette. Les propriétés de l'estragon sont stimulantes, apéritives, diurétiques, et vermifuges. C'est un bon nettoyant intestinal. Il combat les vers.
L’estragon est riche en vitamine A, en acide nicotinique, en calcium et en fer.

Il se multiplie par division de touffe, marcottage ou bouturage. Seul l’estragon de Russie se sème. Le marcottage se fait au printemps. En octobre-novembre, séparer du pied mère et mettre directement en place.

A récolter avant la floraison et faire sécher à l’ombre. Conserver les feuilles réduites en poudre dans des boites hermétiques.

estragon-1.jpg

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.