Rouge-gorge

Le rouge-gorouge-gorge-1.jpgrge est un passereau bien connu des jardiniers. Il sait se faire leur ami en se perchant à proximité de la terre fraichement retournée.

Avec sa gorge orangée, le rouge-gorge est un oiseau comparable au moineau (il pèse 16 grammes en moyenne), il vit habituellement à la lisière des forêts et dans les haies des jardins. Cet oiseau a une particularité : il ne supporte pas que ses semblables envahissent  son territoire. Il se bat parfois jusqu’à en mourir !  Pour baliser, défendre et protéger son « chez-lui » il chante sans cesse pendant toute l’année. Il accentue son chant au printemps pour annoncer l’arrivée de la belle saison.

rouge-gorge.jpg

 Comme la mésange le rouge-gorge est sédentarisé. Il hiverne là où il a établi sa demeure.. Il aime s’installer dans les arbres, les buissons et les arbres fruitiers. Ce n’est pas parce qu’il aime la nature qu’il n’acceptera pas de se loger dans un nichoir.

Le rouge-gorge se nourrit essentiellement d'insectes, de larves, de vers, de mille-pattes, araignées, cloportes, papillons, chenilles, perce-oreilles, fourmis mais aussi de limaces et d’escargots. C’est pourquoi il est un ami précieux du jardinier.

Sa familiarité avec les hommes est loin d’être désintéressée. Le rouge gorge sait très bien que là où le jardinier bêche, les vers de terre ne sont pas loin ! Et quand l’hiver survient, quand les insectes et les baies se font rares, il apprécie la nourriture que l’homme met à sa disposition dans le jardin ou aux abords de la maison.

rouge-gorge-2.jpg

 

 

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.