Aphidius

012 1Cette guêpe parasite les pucerons, et plus spécialement le puceron vert de la tomate, le puceron de la digitale, le puceron vert du pêcher. L’aphidius est utilisé en lutte biologique contre les pucerons.

 Cet insecte de quelques millimètres appartient au même ordre des insectes que l’abeille ou la guêpe. L’adulte passe totalement inaperçu, d’autant qu’il butine à peine. La femelle pond ses œufs – plusieurs centaines – dans le corps des pucerons, à raison d’un œuf par puceron. La larve consomme l’intérieur du puceron, qui cesse peu à peu de s’alimenter et meurt, juste au moment de la sortie de la larve qui se transforme alors en un nouvel aphidius adulte. On les repère au stade de larve parasitoïde, car le puceron parasité devient gros comme une tête d’épingle. D’autres espèces parasitent les chenilles de piérides du chou, les noctuelles, les chenilles mineuses des feuilles.

Pour les favoriser, laissez le maximum de pucerons et de chenilles sur des plantes qui ne craignent rien, et conservez des plantes sauvages.

012 2

7 votes. Moyenne 4.57 sur 5.